Breadboard (plaques de prototypage) – L’essentiel

Arduino, Domotique, Robotique, ToutPas de commentaire

Vous êtes ici :, Domotique, Robotique, ToutBreadboard (plaques de prototypage) – L’essentiel

Une breadboard ou plaque de prototypage en français, est une petite plaque en plastique parsemée de trous dans lesquels nous pouvons brancher plusieurs composants électroniques.

Son utilité ? Décupler le nombre de pins de votre Arduino/Raspberry Pi ou tout autre appareil possédant des pins.

Si vous ne comprenez toujours pas à quoi cela peut servir, prenons un exemple très concret :

On souhaite mettre en place un système qui relève la température à partir de différentes sondes. Pour cela nous disposons de :

  • 1 Arduino
  • 6 Sondes de température
  • Des jumpers

Voici l’image d’un Arduino UNO classique :

 

Voilà à quoi ressemble nos sondes de température :

 

Sachant que les six sondes doivent être alimentées (en 5v), un problème se pose : l’Arduino ne dispose seulement que d’un couple de pin 5v/GND, donc seulement la possibilité d’y brancher une sonde.

C’est ici que la breadboard devient utile. Mais comment fonctionne t-elle ?

En gros elle fonctionne comme une multiprise.

Voici à quoi ressemble une breadboard classique :

Il existe différentes tailles de breadboard, ici il s’agit de la moyenne.

Et voici comment elle fonctionne :

Ici, nous avons quatre rangées : A, B, C et D.

Les rangées A et D sont destinées à l’alimentation (pôles positifs + et pôles négatifs -).

Les rangées B et C sont mixtes.

Lorsque vous branchez un jumper dans une colonne, le courant passe dans toute la colonne. En effet, tous les trous d’une même colonne sont reliés ensemble. En revanche, les lignes sont indépendantes les unes des autres.

Plutôt que de longs discours, voici comment nous pouvons procéder avec une breadboard :

La première étape est de brancher nos sondes sur la breadboard, les pins en verts indiquent quels autres pins de la breadboard sont connectés aux sondes.

La deuxième étape est d’alimenter la breadoard en électricité, on branche donc deux jumpers sur la breadboard reliés aux bornes 5v et GND.

Maintenant que la breadboard est alimentée en électricité, nous devons alimenter les sondes, pour ce faire nous relions des jumpers sur la rangée où nous avons branchés nos derniers jumpers.

A présent, nos sondes sont fonctionnelles mais nous ne pouvons pas encore recevoir de données, nous connectons ainsi les pins de données à l’Arduino.

A noter que le plus petit format de breadboard ne dispose pas de rangées dédiées à l’alimentation (+ et -). Voici comment nous aurions pu faire avec une telle breadboard :

Comme vous pouvez le constater, c’est beaucoup plus laborieux mais ça fonctionne. (NB : Nous utilisons les jumpers oranges et bleus comme « ponts » pour solliciter d’autres colonnes de pins).

 

Voilà ! Vous savez utiliser une breadboard !

 

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Haut